Que le Conflit …

… soit de nature juridique, technique ou relationnelle, la médiation prend tout son sens lorsque les émotions prennent le dessus sur la raison. Lorsque l’émotionnel vient embrouiller le relationnel et devient le moteur du désaccord, ce dernier n’est plus raisonné. Dans ces cas, chaque partie a tendance à camper alors sur ses positions et n’est plus en mesure de reconnaître ni d’accepter la maladresse, les bonnes intentions et la légitimité du point de vue différent de l’autre. Le lien de confiance est brisé et l’intolérance s’installe.

Plutôt que de gérer le conflit par l’adversité en allant à l’affrontement ou en faisant en sorte que l’une des parties se résigne, la médiation offre « un espace de parole confidentiel permettant aux personnes impliquées de prendre de la hauteur, de remettre de la raison sur leur différend afin de trouver elles-mêmes la meilleure solution à leur différend.